Voyager au Mexique

La chareada au Mexique: un spectacle à ne pas rater

Dans de nombreux villages mexicains du Nord du pays et dans les Etats frontaliers du Distrito Federal (la ville de Mexico), vous aurez peut-être la chance d’assister à des chareadas. Ces compétitions d’équitation sont nées à la fin de la révolution. Historiquement, les Charros, les gardiens de troupeaux des grandes zones d’élevage des Etats de Durango, de Jalisco, de Sinaloa, de Zacatecas ou d’Aguascalientes ne se contentaient pas de capturer le bétail au lasso. Marqués par la défaite du Mexique contre les USA, pendant laquelle nombre d’entre eux avaient combattu, ils avaient pour habitude de se battre, de se livrer à des combats parfois mortels.

Après la révolution, les grandes haciendas de plusieurs milliers d’hectares ont été morcelées. Peu à peu, le mode d’élevage a changé et les gardiens de troupeaux ont progressivement perdus leurs emplois. Pour continuer à se distinguer, ces cavaliers ont du trouver un nouveau terrain d’expression. C’est ainsi que sont nées les arènes, appelées « lienzos de charros ». Attention, ne comparez jamais la chareada avec le rodéo, vous risqueriez de vexer les mexicains ! Le rodeo est un divertissement, la chareada est un art !

Pendant une chareada, les cavaliers s’affrontent par équipes : entre haciendas dans les campagnes, entre quartiers ou professions dans les villes. Même à Mexico existent de nombreuses équipes de charros, qui sont d’ailleurs très souvent composées d’aristocrates (l’équipement complet peut coûter plusieurs milliers de pesos !).

En général, une chareada se compose de 4 étapes :

  1. Le défilé : les charros se présentent avec leur costume traditionnel, accompagnés de leurs compagnes qui montent en amazone.
  2. El colear : cette épreuve consiste à attraper un jeune taureau par la queue, la passer sous la jambe, l’enrouler autour du pommeau de la selle et, en faisant faire un brusque demi-tour à son cheval, projeter l’animal à terre.
  3. Les épreuves de dressage des chevaux, sans puis avec lasso.
  4. Les 3 cavaliers : 3 cavaliers entourent un jeune taureau. Lorsque le signal est donné, un des cavaliers saute sur le dos de l’animal alors que les deux autres tournent au galop. Puis, soulevé et soutenu par ses compagnons, il laisse repartir le taureau.

Si vous avez loué une voiture au Mexique et que vous apercevez une arène et des cavaliers fièrement costumés sur le bord de la route, arrêtez-vous sans hésiter : vous allez avoir la chance d’assister à l’un des plus beaux spectacles populaires du Mexique ! En prime, vous ne tarderez pas à rencontrer des mexicains, toujours prêts à partager quelques verres de Tequila avec des étrangers…

Tags: , , , ,

2 Comments to "La chareada au Mexique: un spectacle à ne pas rater"

  1. Fabien dit :

    Bonjour,
    existe-t-il des sites internet qui recensent ces chareadas (calendrier, horaires…)
    Merci!

    • admin dit :

      Bonjour,
      désolé, je n’ai pas de site à vous recommander, bien souvent ce sont des chareadas organisées dans des villages, un peu comme les kermesses en France, sans « communication » sur le web…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Culture mexicaine et voyage au Mexique